Archives de Tag: cuir

Le bonheur du postérieur

Il semble que la mode rétro soit encore une fois cette année bien présente sur la planète vélo. Les compagnies qui péchaient (et pèchent encore) par un excès de graphisme criard offrent des modèles aux couleurs plus sobres et à l’esthétique plus classique. Et rien ne fait plus classique qu’une belle selle en cuir.

L’esthétisme est toutefois très loin d’être la principale raison pour l’achat d’une selle en cuir. Le retour en grâce des selles en cuir est une bénédiction pour les postérieurs meurtris par des années de vélo sur des bancs douloureux. En effet, malgré quelques centaines de kilomètres au cours desquels le cycliste doit endurer un cuir encore très dur, ces selles prennent peu à peu la forme de l’arrière-train, faisant tranquillement disparaître les points de pression inconfortables. Le résultat est presque magique : un confort de longue durée pour des sorties qui n’en finissent plus.

Mais ce confort a plusieurs point négatifs qu’il ne faut pas négliger. D’abord, mettre la selle à sa main, ou plutôt à ses fesses, peut être long. Il faut compter environ 500 km avant que la forme soit adaptée à son anatomie. Pendant cette période, le cuir est dur quoique tout de même confortable. Ensuite, le cuir doit être entretenu, contrairement au vinyle qui recouvre généralement les selles de vélo contemporaines. Ainsi, un produit spécialement conçu doit être appliqué avant la première utilisation et quelque fois par année ensuite. De plus, le cuir est sensible à la pluie : une selle en cuir devra être protégée pour ne pas qu’elle soit trempée, question de ne pas détruire le cuir. Finalement, elles sont chères. Il faut compter au moins une centaine de dollars pour les modèles de base, ce qui n’est pas à la portée de tous les portefeuilles.

Il demeure que, bien entretenues, les selles de cuir peuvent durer toute votre vie. Certains cyclistes roulent avec leur vieille selle depuis les années 30 avec beaucoup de bonheur postérieur. Leur confort est personnalisé et le cuir vieillit avec vous, lui conférant du caractère.

Personnellement, deux de mes vélos sont équipés de sièges en cuir. C’est définitivement pas végé, mais diablement confortable.