Trouvaille

Depuis un bout de temps, je me cherchais un vieux cadre de route en acier. J’ai écumé les petites annonces de façon bien irrégulière, à la recherche d’une perle pas si rare. Mais comme je suis assez sélectif, je ne trouvais pas. Je cherchais un cadre assez léger, donc d’une qualité relativement bonne, idéalement avec des raccords « lugs », donc aux soudures non apparentes. La taille était importante, la couleur ne l’était pas du tout puisqu’il sera repeint.

Une puissance inconnue a décidé hier que j’avais attendu assez longtemps. On a mis un vélo abandonné sur mon chemin habituel de retour à la maison. Je remercierais bien quelqu’un, mais je ne saurais qui.

L’heureux vélo qui sera ressuscité est dans un état un peu malheureux pour le moment. Les corbeaux lui ont enlevé les freins et la selle, les roues sont pour ainsi dire finies et la transmission a connu des jours meilleurs. Par contre, le cadre est dans une forme qui me semble toute raisonnable. Un vieux Peugeot d’une trentaine d’année aura donc la joie d’être dorloté tout l’hiver et ressortira au printemps sous la forme d’un vélo que j’espère rapide et assez dépouillé. La géométrie est classique, agréable. À première vue, il est presque pareil au vieux Nishiki que j’ai retapé pour en faire un vélo à pignon fixe. Comme c’est un de mes préférés, ça regarde très bien.

Je compte en faire mon vélo de sorties récréatives, pas une bête de somme. Pour l’instant, je n’ai que des idées relativement floues quant au choix des pièces. Il faudra d’abord que j’élucide  certaines questions de compatibilité avec mon vélociste préféré, notamment par rapport à la transmission. Pour être concis, je me demande quelle genre de moyeux et dérailleur arrière pourra remplacer l’actuelle transmission sur un axe de 126 mm (les moyeux modernes font 130 mm). En gros, je veux passez de 5 à 7 vitesses à l’arrière; je dois étudier les options les plus réalistes. Comme à l’habitude, le site du regretté Sheldon Brown sera d’un grand secours.

Ce sera un bon hiver. Avec un peu de chance et beaucoup de travail, il arrachera de la sphate dans une rue près de chez vous dès le printemps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s